ATTENTION AVEC LE PANGA

Publié le par lacuisinedelilimarti.over-blog.com

Aujourd'hui, je vous parlerai juste d'une information que ma soeur m'avait donné , dont la source est IFREMER 


485107 335352136586431 698464504 n

 

 

Créé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ; de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, et de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche.

 

Une recherche finalisée afin de répondre aux questions sociétales actuelles (effets du changement climatique, biodiversité marine, prévention des pollutions, qualité des produits de la mer…). Les résultats couvrent la connaissance scientifique, les innovations technologiques ou les systèmes d'observation et d'exploration de l'océan. Le partenariat est public, privé ou associe les deux.

Il y a 5 centres en France, couvrant l'ensemble des façades maritimes françaises :Manche-mer du Nord, Bretagne, Atlantique,Méditerranée et Pacifique

Cette information, je la détiens du centre IFREMER de Brest à Plouzané

 

Voici, en clair ce qui est dit sur le PANGA

ATTENTION AVEC LE POISSON PANGA On aurait pu se douter à moins de 10 EUR le kg . . . 

Le panga est un nouveau poisson asiatique que nous trouvons chez CARREFOUR et PICARD, surtout sous forme de filets, à un prix relativement bas.

Au Vietnam, le panga est un poisson de culture industrielle intensive, plus exactement, il vient du delta du Mékong, et il est en train d'envahir le marché à cause de son prix.

Voici ce qu' il y a à savoir sur le panga :

le Mékong est l'un des fleuves les plus contaminés de la planète. Les pangas sont infectés, à hauts niveaux, de venins et bactéries (arsenic, résidus industriels toxiques et dangereux, sous-produits du secteur industriel en pleine croissance), métaux contaminés, phénols poly chlorés (PCB) ou DDT et leurs (DDTs), chlorate; des composants relationnés (CHLs), hexachlorociloxane, isomères (HCHs) et hexa chlorobenzène (HCB).

Ils sont alimentés avec des poissons morts, des restes d'os et avec une farine d'Amérique du Sud, le manioc et des résidus de soja et graines.

Il est évident que ce type d'alimentation peu salubre n'a rien à voir avec l' alimentation d'un environnement naturel. Cela ressemble beaucoup à l' alimentation des vaches folles (vaches qui furent alimentées avec des vaches). Vous en rappelez-vous ? L' alimentation des pangas est complètement en dehors de toute règlementation judiciaire. Le panga grandit 4 fois plus vite que dans la nature, à l'état normal. De plus, les pangas sont injectés avec (PEE).

Quelques scientifiques ont découvert que si l' on injectait les femelles panga avec des hormones féminines dérivées d' urine déshydratée de femmes enceintes, la femelle panga produirait ses oeufs plus rapidement et en grande quantité, ce qui n'arriverait pas dans un environnement naturel (une femelle panga arrive ainsi à produire 500.000 oeufs en une seule fois).

De fait, ce sont des poissons qui ont des hormones injectables (produites par une entreprise pharmaceutique chinoise pour accélérer le processus de croissance et de reproduction. En achetant du panga, nous collaborons avec des entreprises gigantesques sans aucun scrupule et spéculatrices, qui ne se préoccupent pas de la santé et du bien être des êtres humains.

NOTE : Étant donné la prodigieuse quantité de pangas disponible, ils termineront également dans d' autres aliments : surimi (ces petits bâtonnets faits avec de la chair de poisson), poisson en boîte et probablement dans quelques aliments pour animaux (chiens et chats).

François HARMEGNIES

IFREMER

Centre de Brest

 

Au moment de tous ces scandales sur l'agro-aalimentaire, il est temps de revenir à des valeurs sûres et surtout de s'informer de la provenance et de la composition de ce que nous mangeons

 

http://imageshack.us/a/img94/2684/capture03p.jpg

 

Publié dans divers

Commenter cet article

jlmaugis 11/04/2013 17:10


ça fait bien 10 ans que je mange du pangas et je vais continuer.


Sur le prix : " à moins de 10 euros on pourrait s'en douter" que dire de nos maquereaux, merlans, harengs, truites, bars d'élevage, sardines ....


Sur la toxicité : si c'est toxique, pourquoi ne pas l'interdir à la vente !


Et au moins ce n'est pas du cheval , pardon de  l'hypocampe :-)

RoseAndCook 13/03/2013 13:09


C'est vraiment affreux, la photo fait très très peur !

Isabel 08/03/2013 12:08


Il faut arreter de chercher a manger toujours moins cher, ceci en est le résultat! 

La Cuisine de Cathy 08/03/2013 06:35


c'est bon  à savoir mais c'est effrayant pour notre santé. Je vais continuer de consommer les produitts dee nos côtes..


Bonne journée