Tombée de chou aux lardons

Publié le par lacuisinedelilimarti.over-blog.com

Comme je suis une passionnée de cuisine, je regarde aussi toutes les émissions de cuisine,et il faut l'avouer, à la télé, il y a de quoi faire pour trouver son bonheur sur le sujet, tant en recettes, qu'en  cuisine de terroirs,escapades,les compétitions à suspense ou les recettes avec un grand chef, comme sur FR3 avec Joël Robuchon, avec son "Bon appétit bien sûr", ou avec Julie Andrieu, et sur Direct 8, animée avec Elisabeth Bost ou Grégory Galiffi.

Et la recette que je vais écrire ici est une des recettes vue à la télé , il y a maintenant plusieurs mois

 

 

39713 1545598448685 1496734521 31438724 222932 n

 

 

Ingrédients

 

Pour 4 personnes

1 petite barquette de lardons

1 demi-chou

2 cuillères à soupe de mascarpone

 filet d'huile d'olive

1 oignon rouge de Roscoff (le seul à avoir la qualité AOC)

poivre, curcuma et quelques brins de persil en décoration

 

 

Préparation

 

Emincer le chou et l'oignon.

Dans une poêle, verser un filet d'huile d'olive, puis le chou et l'oignon.

Laisser cuire 7 à 10 minutes.

Faire dorer les lardons et les rajouter au chou.

Incorporer la mascarpone, poivrer et rajouter le curcuma.

Laisser mijoter quelques minutes.

Vérifier l'assaisonnement avant de servir.

 

Voilà des ingrédients correspondant bien à ma Bretagne, le chou, le porc, l'oignon de Roscoff et la crème fraîche et lorsque je l'ai testée, c'est la première recette que je me suis décidée à cuisiner pour papa, quand je suis revenue en vacances en Bretagne et il a adoré!

En plus, je vous rajoute quelques infos sur l'oignon de Roscoff, parce que d'une part, je suis Bretonne et Roscoff est une superbe petite ville à ne pas manquer si vous allez dans le Finistère,et aussi parce que la proximité de la mer, le climat océanique et tempéré de ce Nord Finistère grâce au courant marin du Gulf Sream rendent les écarts de température faibles et les sols très fertiles, et cela est très favorable à la culture des oignons.

Pour garantir la qualité de l'oignon et sa longue conservation,les oignons sont encore conditionnés en forme de tresse manuellement .

 

Cet oignon se distingue aussi des autres variétés par sa saveur, sa cuisson rapide qui permet de garder toutes ses qualités thérapeutiques : 

action diurétique : il aide à éliminer grâce notamment à la présence de glucides particuliers (les fructosanes) dans le bulbe.
- action hypoglycémiante (grâce à l'inuline) : il s'oppose à une élévation excessive du taux de sucre dans le sang grâce à certains constituants soufrés et une amine spécifique (la diphénylamine).
- action bactériostatique : frais, il s'oppose à la prolifération microbienne, et peut même jouer un rôle anti-bactérien.
- action bénéfique pour le système cardio-vasculaire (grâce à la quercétine) :
la consommation quotidienne de 200 g d'oignons crus permet de diminuer l'agrégation plaquettaire sanguine et donc protège des risques de formation de caillots et d'obstruction des vaisseaux.


 

Cru, son odeur est fruitée, sa texture est croquante et très juteuse ; ses arômes sont intenses et complexes. Son goût sucré et peu piquant permet son utilisation en salades.

 

Cuit, l’oignon perd de sa force mais développe son goût sucré et fruité. La texture devient fondante. Il constitue un ingrédient de choix et devient vite indispensable pour la confection de soupes, sauces, poêlées ou potées.

 

Voilà, j'ai beaucoup parlé sur l'oignon, mais me sont remontées de ma jeunesse, les vacances scolaires où j 'allais planter les oignons ou plus tard les récolter, pour avoir mon argent de poche.

Et j'aurai encore beaucoup à raconter, surtout sur l'histoire des "Johnnies", les marchands d'oignons, activité qui ne s'est pas encore éteinte de nos jours et notamment de l'autre côté de la Manche.

 

Mais du coup, vu l'heure, il serait peut-être temps d'aller me coucher et certains sont sûrement déjà au pays des rêves, mais d'autres, comme ma fille en Australie, sont déjà à la fin de la matinée.

Alors, à bientôt...

autres-insolite-roscoff-france-1386709983-1197873

 

Une petite photo des oignons de Roscoff

 

Retrouvez cette recette sur Mes recettes bretonnes

 



 

Publié dans Entrées

Commenter cet article