Noix de pétoncles farcies

Publié le par lacuisinedelilimarti.over-blog.com

 

  Cette recette va être une histoire sur ma Bretagne, d'abord par un de ces plus célèbres artistes Alan Stivell,dont je vous mets une musique et aussi avec cet endroit de "la fête de la mer" à Paris


Alan Stivell  est un auteur-compositeur-interprète et musicien breton d’expression celtique (breton, irlandais, gaélique écossais, gallois), à laquelle s'ajoutent le français, l'anglais et d'autres langues.

Chanteur, il est aussi multi-instrumentiste : bombarde, biniou braz, tin whistle et surtout harpe celtique. Il est à la base de la renaissance de cet instrument et de la musique bretonne moderne. Sa musique est très ouverte sur le monde, sur la Celtie et s'appuie sur des formes musicales originales. Son œuvre musicale se double d’un combat pour la reconnaissance de la culture celtique et pour une plus grande fraternité entre les humains.

 

Sa personnalité et son travail ont joué un rôle majeur dans la popularisation de la musique celtique en Bretagne et dans le monde. Il a été à l'origine de ce mouvement. À ses débuts, il n'y a que des chanteurs traditionnels et amateurs, connus seulement localement, excepté Glenmor, qui chante ses propres compositions. A contrario, Alan Stivell se rend d'abord célèbre pour son travail sur le répertoire traditionnel, même si son œuvre est dès le départ extraordinairement multiple dans la variété originale de ses arrangements, et également de ses créations.Il débute l’apprentissage du piano à l’âge de cinq ans et sa vocation naît avec la réalisation d’un rêve de son père Georges Cochevelou : la fabrication d’une harpe celtique, la « Telenn Gentañ » (« la première harpe » en breton). La harpe celtique est un instrument oublié en Bretagne depuis le Moyen Âge, à l'époque où le duché de Bretagne perd son indépendance et est incorporé au royaume de France. Le prototype recréé par son père l’incite à prendre des cours de harpe ; il bénéficie de l’enseignement de la célèbre concertiste Denise Mégevand . Les arrangements de thèmes traditionnels celtiques, écrits par son professeur et son père, déterminent chez lui une passion pour la Celtie et la Bretagne, passion qui ne s’est jamais démentie.

 

En plus, j'ai eu la chance de le connaître personnellement à ces tous débuts


Laissez vous bercer par la mélodie de cette "harpe celtique"


 

On le sait,c'est en fin d'année que la pêche aux pétoncles et aux coquilles Saint Jacques est la plus abondante.Alors je ne me prive pas d'en acheter,et je les congèle.


Depuis Xannées, presque 25 ans, j'avais l'habitude d'aller,en fin d'année, rue Castagnary, à Paris 15ème,à la "fête de la mer" : de la mi-décembre à la fin janvier, les portes de cet immense entrepôt de 2000m², habituellement réservé aux collectivités et restaurateurs, étaient ouvertes aux particuliers, et dans cette ambiance de "criée", de va-et-vient de camions de livraisons, de bousculade, le tout au son de la musique bretonne, les vendeurs en ciré de marins, casquettes et marinière, l'imposante statue de bigouden, la réplique de Madame la patronne en personne, et le patron Hubert, courant à droite et à gauche et bien entendu, le vieux loup de mer, avec sa longue barbe et sa casquette, et pour vous accueillir, le long des rails de la Gare Montparnasse qui surplombe cette halle, 3 vaches, grandeur nature en plastique,on n'était plus à Paris, il ne manquait plus que la mer et le cri de ses mouettes.

Je n'aurai raté cela pour rien au monde, chaque fin d'année, ne pouvant généralement pas prendre de vacances à cette période.Je retrouvai ma Bretagne, en plein Paris,et surtout l'assurance de produits frais, en direct des côtes françaises!!!Alors je ne lésinais pas sur la quantité de fruits de mer, poissons, bourriche d' huîtres.


Puis , pour fêter ses 25 ans,en 2001, les gérants décident de faire construire un phare, pure réplique du phare de Croisic,et au pied de celui-ci, la coque d'un chalutier de la baie de Quiberon, comme s'il avait échoué, avec la silhouette de son marin en détresse...

J'imagine la tête des passagers du TGV de Bretagne qui doivent se demander s'ils rêvent ...ou si leur train n'a pas dévié sa route, alors qu'ils sont presque en gare de Montparnasse!


Je vous mets des photos, link, prises sur le site même de cet endroit, qui s'appelle maintenant les "Samouraîs des mers" et qui du coup est ouvert toute l'année aux particuliers.

Je peux vous le dire, j'ai rarement vu, à Paris,des poissons, huîtres et crustacés aussi frais, à des prix défiant toute concurrence!

 

http://img690.imageshack.us/img690/7984/phare2.jpg

 


 http://img833.imageshack.us/img833/3220/bv000006thumbhalleauxhu.jpg  http://img856.imageshack.us/img856/591/bv000019thumb.jpg

 

http://img843.imageshack.us/img843/9420/bv000017loupdemerruecas.jpg

 

 Bon, et si quand même on venait à la recette; simple, car , en fait, ce n'est qu'une farce inspirée de la recette des escargots de Bourgogne...et là, je dois avouer que ma préférence va aux fruits de mer!

 

Ingrédients (pour 6 personnes)

Minimum 6 noix de pétoncles par personnes, surgelées ou fraîches

125g de beurre

1 tranche de pain de mie

3 belles gousses d'ail

1/2 sachet de court-bouillon

1 beau bouquet de persil

sel,poivre

 

Préparation

Préparer le court-bouillon instantané selon le mode d'emploi

Quand il commence à frémir, plonger les noix de pétoncles même surgelées et les laisser  5 minutes à peine

Egoutter

Ecraser le beurre avec une fourchette en y incorporant l'ail et le persil très finement haché, le sel,(ou sans sel, si vous avez mis comme moi du beurre au sel de Guérande), poivre

Mouiller légèrement le pain de mie, le presser pour l'émietter mais aussi pour l'egoutter, et l'ajouter à la préparation.

Remplir les petites coques de pétoncles des noix, napper avec le mélange ci-dessus

Gratiner à four chaud pendant 10 minutes.

 

http://img199.imageshack.us/img199/6799/p10007411.jpg

 

Juste une noix de pétoncle et tant de souvenirs...vagabondage vers les océans, et comme chanterait Alan Stivell : "je suis né au milieu de la mer, je suis né au creux des vagues,au pays des algues"

 

Retrouvez mes recettes aux couleurs de bretagne sur  Mes recettes bretonnes

Publié dans poissons et crustacés

Commenter cet article

Cathy de "La Cuisine de Carhy" 11/04/2011 12:41



Bonne idée, ces noix de petoncles


C'est la Bretagne et un peu les côtes charentaises.


J'ai des souvenirs d'enfance des petoncles ouvert sur la braises avec une noix de beurre salé, rien de plus


Bonne journée


 



lacuisinedelilimarti.over-blog.com 13/04/2011 00:01



Merci, et oui, pour tous ces produits si bons, pas besoin de compliquer les recettes!A bientôt