Lapin moutardé à la crème de cassis et girolles en cocotte avec Pinot gris d'Alsace

Publié le par lacuisinedelilimarti.over-blog.com

                   http://imageshack.com/a/img547/6289/jl49.jpg

 

En  septembre nous sommes allés en Alsace et avons parcouru, hélas, trop rapidement à mon goût, la route des vins. Nous avons fait de jolies rencontres, à un marché de terroir à Strasbourg, chez des restaurateurs où là j'ai bien cru que nous allions passer la nuit avec le chef et sa femme, (un futur article à ce sujet),et bien entendu quelques caves

 

Mon choix pour cuisiner mes beaux râbles de lapin s'est porté sur  le Pinot gris : j'aime sa robe jaune d'or, son arôme de sous-bois, de champignons, un vin pour moi automnal.Il est à la fois moelleux et incisif ,puissant et rond et long en bouche  et se marie admirablement avec les viandes blanches en sauce marquée, avec champignons et comme ici pruneaux

J'ai volontairement moutardé mon lapin à la crème de cassis en complément des saveurs prononcées comme les pruneaux et échalotes

 

Ingrédients

2 beaux râbles de lapin fermier

150g de pruneaux d'Agen dénoyautés

800g de pommes de terre bio

moutarde à la crème de cassis

400g de girolles mis en conserves

sel, poivre

oignons, échalotes, ail romarin et une petite branche de thym

40 à 50 cl de Pinot gris d'Alsace

Huile d'olive et beurre salé

 

Préparation

Hacher ail, oignons, échalotes

Eplucher les pommes de terre et les couper en 2 ou 3 suivant leur grosseur

Dans la cocotte, faire revenir les oignons et échalotes dans le mélange huile d'olive et beurre salé

Dès qu'ils deviennent transparents, faire revenir les râbles de lapin que vous aurez badigeonnés de moutarde à la crème de cassis des 2 côtés et les dorer un peu sur  chaque face

Ajouter les pommes de  terre, l'ail, le romarin et thym frais

Arroser avec le Pinot gris

Saler, poivrer

Laisser mijoter doucement dans la cocotte en fonte avec un couvercle creux où vous aurez mis de l'eau

Rajouter un peu plus tard les pruneaux

Laisser environ 45 mn et au dernier moment rajouter les girolles pour environ 10 minutes de plus

Si nécessaire rajouter soit  le vin  blanc, ou un peu d'eau

 

J'aurai pu lier avec de la farine, mais en fait plus light sans, et tout aussi savoureux!

 

Bien entendu accompagner le plat d'une salade ( mélange de chicorée frisée, scarole, sauvage rouge, laitue, batavia, romaine, cerfeuil, mâche, roquette etc…j'ai la chance au marché d'avoir un producteur qui les vend  en mélange)  et noisettes

 

                             http://imageshack.us/a/img577/7181/dsc08962g.jpg

 

 

 

 

        Capture0.jpg

Publié dans volailles

Commenter cet article

Blog cuisine 01/03/2013 17:02


Un plat subtil et gourmand!

Jaclyne 01/11/2012 10:18


Un joli plat Martine Bravo et merci pour ce bon partage Bisous