"J'aime la galette, savez-vous comment?"

Publié le par lacuisinedelilimarti.over-blog.com

 

 

 

Bien sûr, vous connaissez sans doute,cette comptine, qui fait partie de la mémoire collective de notre enfance  " j'aime la galette, savez-vous comment?"

Oui, je l'aime et comme le dit la chanson "avec du beurre dedans"

 

"La galette des Rois", traditionnellement, fête l'Epiphanie, le 6 janvier, même si elle existait auparavant sous les Romains pour la Fête des Saturnales,et où on élisait comme "Roi du jour" un esclave et c'est  la fève du gâteau qui servait de vote pour élire celui qui aurait ce privilège de liberté.

Dans les familles, maintenant, c'est le plus jeune des convives qui se cache sous la table et qui décide de la distribution des parts.Et l'heureux bénéficiaire de la fève sera "roi" ou "reine" et aura droit d'élire sa "reine" ou son "roi"  et de l'embrasser!.

 

La fève, pour certains,est devenue un objet de collections et cette pratique s'appelle la "favophilie".

 

Il existe différentes recettes de galettes, suivant les régions, la toute simple feuilletée, la brioche nature aussi avec ses pépites de sucre, la brioche provençale, toujours ronde et fourrée de fruits confits, et maintenant toutes sortes de variétés, à l'imagination de la cuisinière...

Mais la vedette demeure quand même la galette à la frangipane,et c'est la recette de Jean-Pierre Coffe que j'ai choisie,la traditionnelle galette, mi-pâtissière, mi-amandes.

 

Ingrédients pour 8 personnes

 

1) La galette elle-même:

2 pâtes feuilletées, si possible, au beurre

la crème amandes et pâtissière

1 oeuf pour dorer

 

2) La crème pâtissière

50 cl de lait

100grammes de sucre  (Jean Pierre Coffe préconisait 150 gr)

4 jaunes d'oeuf  + 1 oeuf entier

40 g de farine

1 gousse de vanille

 

3)La crème amande

110 g de beurre à température ambiante

125g d'amande en poudre

90g de sucre glace

1 oeuf

12g de farine

1 cuillère à soupe de rhum (facultatif), donc pas pour moi.

 

Préparation

 

1) pour la crème pâtissière

Dans une casserole, portez le lait à ébullition,ajoutez la gousse de vanille fendue et que vous aurez bien grattée.Couvrez et laissez infuser.

Dans un saladier, battez les jaunes d'oeuf , l'oeuf entier et le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez la farine et le lait bouillant.

Remettez le tout sur le feu, dans une casserole à fond épais,et remuez jusqu'à l'ébullition.Couvrez et laisser refroidir.

 

2) La crème d'amande

Dans un saladier, pétrissez le beurre en pommade, ajoutez les amandes en poudre,la farine, le sucre glace, l'oeuf et le rhum si vous en souhaitez, pétrissez bien le tout.

 

Préchauffez le four à 240°

 

3)Finitions

Mélangez la crème pâtissière et la crème d'amandes, et, pour ne pas l'oublier, dans le feu de l'action, comme ça a failli m'arriver, mettre la fève dans ce mélange.

Battez votre dernier oeuf

Beurrez la plaque de pâtisserie.Y poser la première pâte feuilletée,, puis, à l'aide d'un pinceau, badigeonnez d'oeuf le bord de la pâte sur la largeur du pinceau.

Etalez la préparation sur le centre de la pâte, sans déborder sur le tour enduit d'oeuf.

Recouvrez de la deuxième pâte, puis bien appuyer sur les bords pour qu'il ny ait pas de fuite.Badigeonnez  l'ensemble de la pâte avec l'oeuf battu, et avec la pointe d'un couteau dessinez les motifs que vous voulez; sur le dessus.N'oubliez pas de faire au centre le trou de la cheminée.

 

Enfournez pour 10 mn à 220° et 20 à 25 mn sur 180°

 

Sortez la galette et laissez-la refroidir avant de déguster, et pourquoi pas, avec un bon verre de cidre.

 

Une autre anecdote : il y a un seul endroit où on mange la galette, mais sans fève...Eh oui, à  L'Elysée, où nous avons un Président!

  P1020287

P1020291-1

P1020299-1

P1020303-1

 

 

Alors , j'espère que, vous aussi, vous aurez mangé la galette! et que vous vous serez régalés !

 

A bientôt !

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans desserts