Entrées

Mardi 26 juillet 2011 2 26 /07 /Juil /2011 22:33

En cadeau, j'ai eu ces petites cocottes et j'ai tout de suite eu envie de les utiliser!

 

Ingrédients

2 poivrons rouges

quelques tomates séchées

dés de filet de canard (environ 120g)

100g de tomme de brebis bio

sel, poivre

1 oignon, 2 gousses d'ail

60g de farine

3 oeufs

25 cl de lait

1 cuillère de crème fraîche

1 cuillère d'huile d'olive

 

Préparation

Emincer l'oignon et l'ail

Couper les poivrons en petits dés ou lanières

Dans la poêle, mettre l'huile à chauffer, y fire revenir l'oignon, rajouter les dés de poivron et l'ail et tomates séchées

Laisser cuire environ 5 minutes

Préparer pendant ce temps, la pâte avec la farine, les oeufs, le lait et la crème fraîche

Assaisonner

Rajouter dans cette pâte, le contenu de la poêle, les dés de canard et les dés de tomme de brebis

Graisser vos cocottes

Remplir les cocottes et enfourner dans le four préchauffé à 200°

Baisser le four à 180° et laisser cuire pendant environ 30 minutes

 

http://img15.imageshack.us/img15/9682/p1030437v.jpg

Par lacuisinedelilimarti.over-blog.com - Publié dans : Entrées - Communauté : Les Passionnés de cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Dimanche 24 juillet 2011 7 24 /07 /Juil /2011 15:23

Ma première participation au défi proposé par Recettes de  et donc au  ( link ) defi de carpaccio

 

Une simple recette de carpaccio de crudités : tomates, concombres, carottes, betteraves, radis blanc présenté et assaisonné par une vinaigrette verte faite à l'huile pistachée et citron et herbes :coriandre, ciboulette, persil

 

Le plaisir de l'oeil avant le plaisir du goût !Il suffit de découper en  tranches très fines les légumes concombre, tomates, de leur donner des formes en ruban pour le radis blanc, en fleur pour les carottes, en étoiles avec un emporte-pièce pour les betteraves et surtout il faut un peu de patience...

 

la vinaigrette :

3 cuillères d'huile de pistache

1 cuillère de citron bio

herbes : ciboulette, coriandre, persil (à convenance mais moi j'ai mis une 1/2 botte de chaque)

sel, poivre  et moutarde à l'estragon

 

Maintenant à déguster !

 

http://img30.imageshack.us/img30/351/p10304691.jpg

 

 

http://img35.imageshack.us/img35/6210/p10304731.jpg

Par lacuisinedelilimarti.over-blog.com - Publié dans : Entrées - Communauté : 1...2...3...Miam Miam
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 16 juillet 2011 6 16 /07 /Juil /2011 20:17

Au marché, il y avait des salicornes,venues en plus de Bretagne! et servi par mon poissonnier qui est originaire de Douarnenez.Je suis d'ailleurs invitée par lui, en août, pour aller sur son bateau de pêche en Bretagne.Quoi de mieux pour me satisfaire.Elles étaient un peu trop salées, car très fraîches, alors je les ai faites dégorger

 

La salicorne est aussi appelée "haricot de la mer, passe-pierre ou un plus joli nom encore, la criste-marine.

 La salicorne comestible, quelqu'en soit la variété, est une plante annuelle, une herbacée spécifique des terrains salés, qui, sous nos latitudes, naît dès la fin de l’automne et végète tout l’hiver jusqu’aux premières chaleurs. Les premiers entrenoeuds, les premières ramifications se forment et au milieu du printemps, la plante mesure de 6 à 8 centimètres.

C'est un produit naturel, biologique et original. 

La Salicorne, aussi appelée passe-pierre, est une plante "sauvage". Elle pousse dans les prés salés recouverts par la mer lors des fortes marées tels que les vasières de la Baie de Somme. Sa principale caractéristique morphologique : une succession de renflements cylindriques qui s'emboîtent les uns dans les autres ou "corne de sel", traduit son adaptation à la présence de sel. Elle se gorge en eau douce (90 % environ) ce qui lui donne cet aspect charnu et succulent. C'est une plante dite halophile - c'est-à-dire qui se plaît sur terrain salé.

Elle est récoltée lorsque la plante est encore jeune : dès que les premiers entrenoeuds se forment soit entre fin mai et fin septembre, elle mesure alors 6 à 8 cm de haut maximum et a un aspect vert et tendre.

La tradition de la cueillette de la salicorne remonte à des décennies : elle fait partie intégrante de l'activité des "pêcheurs à pied", au même titre que les moules de bouchots ou les coques. Elle est non seulement utilisée à des fins alimentaires (légume, conserves) mais aussi industrielles (savon, soude, verre) et thérapeutiques (vitamine C). La Baie de Somme représente 90 % de la production nationale avec 400 à 500 tonnes de salicornes cueillies par an.

 

Mais on la trouve aussi dans les abers en Bretagne et une de mes soeurs est fan des salicornes qu'elle va ramasser dans des endroits bien connus d'elle.

 

On s'en sert encore aujourd'hui pour produire de la soude végétale, qui était autrefois utilisée pour la fabrication du savon et qui entre encore aujourd'hui dans la composition du savon d'Alep  La soude servant à la production de verre, provenait de la combustion de la salicorne. Aussi, au 14e siècle, on raconte que les verriers déplaçaient leurs ateliers en fonction des zones de pousse de cette plante herbacée si étroitement liée à leur métier.

A l'heure de la nouvelle cuisine, un produit naturel, biologique et original...

La salicorne bénéficie d'une image de produit naturel, biologique et original. Elle est diurétique, riche en iode, phosphore, calcium, silice, zinc, manganèse ainsi qu'en vitamines A, C et D.

La salicorne est préparée en condiment comme les cornichons, mise en bocal dans le vinaigre (parfois elle est aussi appelée "cornichon de mer").
Elle se consomme également comme un légume : les extrémités vertes et tendres entrent dans la composition de salades, ou sont cuites comme des haricots verts, à la vapeur.

Conseil de connaisseurs : Ne la salez pas, elle est déjà très iodée.

De Mai à fin juillet, consommez là fraîche, elle est tellement croquante

La saison avançant, la salicorne devient un peu amère et il est préférable de la blanchir. Quelques minutes dans l’eau bouillante suffisent à lui ôter son amertume et le sel en exc ès. C’est alors un délicieux légume, servi tel quel ou revenu à la poêle, avec beurre, aïl et persil, pour accompagner poissons, viandes rouges ou blanches, volailles. Cuisinée en soupe avec deux fois son poids de pommes de terre à demi-cuites, un peu de beurre et de poivre, c’est un délice.

Elle sert aussi à aromatiser la moutarde, la mayonnaise, le vinaigre...

 

Ingrédients

150g de salicornes

125g de framboises

1 bel oignon

huile de noix

vianigre de framboises

baies roses

coriandre

 

Préparation

Mélanger tous vos ingrédients en coupant l'oignon en rondelles et en séparant

Préparer votre vinaigrette avec l'huile de noix et le vinaigre de framboise

Hacher la coriandre

parsemer de baies roses

Vérifier l'assaisonnement à votre convenance

 

 

http://img4.imageshack.us/img4/7949/p1030417f.jpg

 

 

Joli, et faisant envie, n'est-ce pas?

 

http://img29.imageshack.us/img29/1381/p1030421sg.jpg

 

 

Vous pouvez retrouver cette recette sur 

recettes bretonnes

Par lacuisinedelilimarti.over-blog.com - Publié dans : Entrées - Communauté : Les Passionnés de cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Dimanche 3 juillet 2011 7 03 /07 /Juil /2011 01:22

Une petite recette du soir sympa et rapide

http://img24.imageshack.us/img24/2001/p1030388yv.jpg

 

 

Ingrédients

 

8 feuilles de bricks

500g d'épinards frais

2 oignons

sel, poivre, paprika

chèvre

huile d'olive

 

Préparation

 

Eplucher les oignons et les faire revenir dans la poêle, avec de l'huile d'olive

Y ajouter les épinards frais, lavés après les avoir blanchis dans de l'eau bouillante pendant quelques minutes

Saler, poivrer et rajouter un peu de paprika

Badigeonner vos feuilles de brick avec de l'huile d'olive

Les plier en deux

Dans un saladier mettre les épinards, oignons, assaisonnement et chèvre coupé en morceaux et les mélanger

Poser cette farce à la base des feuilles de bricks et plier en forme de triangle (sur l'emballage des feuilles de bricks, la façon de les plier est souvent décrites avec des photos)

Poser une feuille sulfurisée sur la plaque.Y déposer les triangles d'épinards

 

Enfourner 10 à 15 mn dans un four préchauffé à 180°.et les faire dorer

 

Je préfère au four plutôt qu'à la poêle, c'est beaucoup moins gras

Par lacuisinedelilimarti.over-blog.com - Publié dans : Entrées - Communauté : Les Passionnés de cuisine
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 25 juin 2011 6 25 /06 /Juin /2011 23:38

Le roquefort, que Diderot surnommait le "Roi des fromages" a une grande et longue histoire derrière lui.

Une légende romantique serait à l'origine de sa naissance.Il y a fort longtemps, un pâtre aurait abandonné son pain de seigle et un morceau de fromage de brebis, dans une grotte du Cambalou, pour aller voir sa belle.Quand il revint, le pain avait moisi et le fromage était recouvert d'une légère couche bleutée.Le pâtre aurait osé goûter, il trouva cela bon et le "roquefort" devint un fromage et c'est uniquement dans les grottes que l'on a le droit de fabriquer le roquefort, car lorsque les pains de fromage sont "oubliées", pendant au moins 3 semaines dans ces caves naturelles, leur affinage est favorisé par un léger vent humide qui pénètre par les failles dans les roches

Mais le roquefort connut vraiment sa gloire grâce à Charlemagne,qui revenant d'une guerre en Espagne, s'arrêta chez l'évêque d'Albi pour se restaurer.Le prélat servit ce fromage à son roi, mais celui-ci voulut avec son couteau ôter les moisissures du fromage et l'évêque, rassemblant son courage, expliqua au roi, que celui-ci enlevait la meilleure partie du fromage.Charlemagne goûta et en apprécia le goût et demanda à l'évêque de lui fournir chaque année deux charges de mule de ce fromage.

Le roquefort est le premier fromage a avoir reçu l'appellation d'origine en 1925, devant répondre à une chartre de qualité!

Casanova qualifiait le roquefort d'aphrodisiaque!

 

Ingrédients

250g de roquefort

200g de crème(allégée pour moi)

4 oeufs

sel, poivre, paprika

herbes au choix :(pour moi), ciboulette, cerfeuil, coriandre

 

Préparation

Mixer ensemble la totalité des ingrédients et assaisonner selon votre goût

Verser la préparation dans les ramequins

Poser la grille dans le four, ajouter de l'eau et poser les ramequins

Cuire au four préchauffé à 200° pendant 20 minutes

 

http://img862.imageshack.us/img862/9614/p1010915q.jpg

 

Je n'ai pas trop salé, car il est vrai que le roquefort est déjà bien salé à l'origine.

Par lacuisinedelilimarti.over-blog.com - Publié dans : Entrées - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Mon profil Food Reporter

foodreporter-copie-3.jpg

Présentation

deezer

Mes Creations

thumb2-copie-2.gifLes Créations Le Roy
foulard, étole,carré,
marque-page,
coussins en soie.

traducteur

Rechercher

Partager

Syndication

  • Flux RSS des articles

mon blog est référencé

 

http://imageshack.us/a/img861/1279/openfoodfactslogofr.png

 

Recettes de cuisine

 

Blogs à Croquer

 

L'agrégateur de blogs culinaires 

 

Recettes de Cuisine
Mes recettes sont sur
Recettes de Cuisine

 

Yummy Magazine

 

http://www.wikio.fr

 

Recette Cuisine

 

Visitez la blogothèque de GourmanDenise.fr pour vous tenir au courant, heure par heure, de l’actualité des blogs de cuisine


rejoignez lilimarti sur cooknow.fr

 

 

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez lilimarti sur Hellocoton
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés