Une bonne omelette

Publié le par lacuisinedelilimarti.over-blog.com

Une bonne omelette
  • L’omelette est un plat de base incontournable de la cuisine. Elle peut se révéler être un régal et même un plat raffiné suivant les ingrédients ajoutés. L’omelette la plus courante est généralement dorée à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur.
  • Il est important d’avoir tous les ingrédients à ajouter préparés à l’avance, surtout ceux qui ont besoin de cuisson, car ils n’auront pas le temps de cuire dans la poêle.
  • Il y a plusieurs astuces de grand-mère, dont celles de ma maman pour réussir la cuisson :
  1. On compte deux œufs par personne plus un pour la poêle mais ne pas dépasser 5 à 6 œufs par omelette (si plus de personnes mettre une autre poêle en service).
  2. L’omelette mousse mieux si on met une pincée de bicarbonate de soude.
  3. Pour la rendre bien aérienne on y va franco en fouettant soit avec une fourchette ou un fouet pour faire rentrer de l’air dans l’omelette, la rendant ainsi gonflée et moelleuse.
  4. Pour encore plus de légèreté on peut ajouter un peu d’eau.
  5. Pour la rendre plus crémeuse on rajoute un peu de lait ou crème et elle sera donc plus riche.
  6. On graisse généreusement la poêle et surtout les bords soit au beurre ou à l’huile (je le fais avec un pinceau pour doser sans excès).
  7. La poêle ne doit pas être trop chaude sinon les œufs bouillent et en cuisson douce. « Omelette bouillue, omelette foutue » disait mon père comme pour le café !
  8. On ne mélange pas, on attend que les bords de l’omelette commencent à colorer pour ramener l’omelette vers le centre en inclinant la poêle de façon à ce que la partie liquide et crue aille sur les bords. A faire plusieurs fois. On peut aussi laisser des endroits baveux, plus liquides, donc ne pas surchauffer l’omelette.
  • Ajouter alors les ingrédients de la garniture souhaitée et laisser à petits feux encore quelques instants.
  • C’est le moment où on peut rabattre la moitié de l’omelette sur elle-même. Personnellement je ne le fais pas.
  • Des idées de garniture :
  1. Ici c’était épinards et magrets de canard séchés.
  2. La classique jambon, ou bacon ou lardons, fromage.
  3. Omelette aux champignons et fines herbes.
  4. Omelette aux pointes d’asperges.
  5. Omelette provençale avec un reste de ratatouille
  6. Omelette aux crevettes, thon, maquereaux, anchois, harengs en ajoutant quelques rondelles de pommes de terre ou coulis de tomates
  7. Omelette aux oignons
  8. Et même omelette avec un reste de choucroute et lardons
  • Il existe bien sûr aussi les omelettes sucrées à la confiture, compote, amandes, noisettes, noix et pommes ou flambées au cognac, Grand Marnier, Kirsch
  • Il ne reste plus qu’à servir dans des assiettes bien chaudes. Plusieurs astuces pour les chauffer :
  1. Soit une quinzaine de minutes au four à 60°, le temps de faire votre omelette (pas plus la température, sous peine de vous brûler)
  2. Soit au micro-ondes 2 minutes à forte puissance (attention en les reprenant), avec une tasse ou un verre d’eau (ne jamais mettre un récipient vide sans contenant dans un micro-ondes de façon à ne pas l’endommager)
  3. Soit les passer sous l’eau très chaude et essuyée en dernière minute
  • Ma préférée la une et la seconde en secours.